Tactique des Vendéens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tactique des Vendéens

Message par le bocain le Ven 11 Juil - 15:43

Leur tactique est commandée pour ainsi dire par l'état du terrain. La Vendée protège le vendéen, elle est à son service comme il est au sien. Communion intime entre le sol et l'homme. Il sont chez eux ces paysans. sur ces huit cents lieues carrées de boqueteaux de landes humides sillonnées de petits ruisseaux, de champs clos de haies vives ou de murs de pierres, de chemins tortueux où charrois et canons se glissent péniblement. Turreau, adjudant général des Bleus, le dira dans ses Mémoires « Les convois ont de la peine à faire trois lieues durant toute la journée, encore le plus souvent faut-il se servir, pour les transports, de boeufs et de charrettes du pays. qui n'ont pas la voie ordinaire. Les chemins n'ont que la largeur de ces charrettes. Il s'y trouve rarement des espaces, des carrefours où les voitures puissent tourner, et, quand l'escorte d'un convoi est battue, il devient infailliblement la proie des rebelles. Eussiez-vous pu faire, d'avance, des dispositions de retraite, elle est nécessairement si lente que vous ne le sauvez.
Mme de La Rochejaquelein, décrit la tactique de ces guérilleros collant à leur terrain : ,‘ Leur attaque est une irruption terrible, subite. presque toujours imprévue. (...) Ils n'attendent pas de ' commandement pour tirer. Si vous résistez à leur violente attaque, il est rare que les rebelles vous disputent la victoire, mais vous en retirez peu de fruits parce qu'ils font leur retraite si rapidement qu'il est très difficile de les atteindre, le pays ne permettant presque jamais l'emploi de la cavalerie. Ils se dispersent, ils vous échappent à travers champs, haies, bois, buissons, connaissant tous les sentiers, les faux-fuyants, les gorges, les défilés, connaissant tous les obstacles qui s'opposent à leur fuite et les moyens de les éviter. Vainqueurs, ils vous cernent, vous coupent de toutes parts ils vous poursuivent avec une fureur, un acharnement. une volonté inconcevable.
Tout est au service du Vendéen. Il a son code, qui utilise toutes choses. Le moulin, en particulier, est le meilleur auxiliaire du combattant. La position de ses ailes, suivant qu'elles sont couvertes ou dégagées. est un précieux renseignement. Sachez que si les ailes sont arrêtées, l'ennemi n'est pas loin.



avatar
le bocain
Admin

Messages : 120
Date d'inscription : 10/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tactique des Vendéens

Message par L'Hermine (Benoit.G) le Ven 18 Juil - 9:23

En fait, la tactique des Vendéens et des Chouans est la même ! (normal vous me direz, puisque ce sont les rescapés de la Virée de Galerne qui ont formés les premières bandes de Chouans)

Du coup, je ne sais pas ce que vous en pensez, mais les Vendéens (et également les Chouans), lors des embuscades dans leur "pays", devaient êtres équipés le plus légèrement possible, non ? Car, si on réfléchit bien, leurs embuscades sont brèves, et souvent, ils fuient rapidement, ainsi les Républicains sont incapables de les poursuivre car ils ne connaissent pas le "pays" et parce qu'ils sont trop lourdement équipés (c'est ce que Le Bocain à marqué lors de son explication de la tactique des Chouans). Hors, pour avoir effectué une marche HV en sortie Ier Empire, je peux vous dire que lorsque l'on a tout son équipement sur soi, déjà que c'est fatiguant de simplement marcher, mais lors des combats, c'est carrément crevant (lors de cette marche, j'étais en Prussien, donc j'avais un équipement comparable à ce que pouvait avoir les Vendéens/Chouans Arrow mousquet, giberne pleine, havresac plein, couverture en bandoulière), et ainsi équipé, courir devient un vrai supplice (d'ailleurs, on trotte plus que l'on ne cours ! Laughing ), donc je n'imagine même pas courir à toute vitesse dans les chemins creux/bosquets/échaliers/bois ... (bon d'accord, les gens de l'époque sont assurément plus sportifs que nous, mais quand même !) , donc personnellement, je pense qu'il est fort peu probable que les Vendéens/Chouans portent en permanence leurs équipements sur eux, surtout au moment des embuscades où ils doivent déguerpirent rapidement pour ne pas êtres suivis. Du coup, ils devaient surement laisser tous leurs équipements non essentiel pour combattre (havresac, musette, couverture, gamelle, ...) dans un abris commun (trou camouflé avec des feuilles, abri en branches/feuilles, cabane/maison, ...), et ainsi, une fois l'embuscade terminée, qu'ils aient gagnés ou perdus, ils retournaient à cet endroit pour récupérer leur équipement et repartaient dans un autre lieu. Qu'est-ce que vous en pensez ?

D'ailleurs, tant que j'y suis ( Razz ), concernant la fuite des Blancs, il est également fort probable que ceux qui avaient des fusils baïonnettes enlèvent les baïonnettes pour ne pas ralentir leurs fuites ?! (un fusil mdl-1777 mesure 153cm, et une fois la baïonnette fixée il mesure 192cm, cela pour un poids de 4.70kg sans la baïonnette et avec 5.02kg).

Je sais, ça fait beaucoup de suppositions, mais faute de sources, il faut (tenter) de penser comme un Vendéen/Chouan !
avatar
L'Hermine (Benoit.G)
Admin

Messages : 221
Date d'inscription : 07/07/2014
Localisation : Bretagne - Côtes d'Armor

Voir le profil de l'utilisateur http://chasseursdestofflet.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tactique des Vendéens

Message par le bocain le Ven 18 Juil - 15:51

Salut Benoit, oui en effet, la tactique des chouans est celle de s'alléger au maximum, de faire le coup de feu, puis de repartir. Deux différences sont tout de même notables :

1- Les Chouans, opèrent dans une région qui n'est pas sillonnée en permanence par des troupes, donc, ils se rassemblent ponctuellement, dans des caches ou des lieux de rassemblement, pour effectuer des opérations qui ne sont jamais supérieures à DEUX jours ! Donc, en effet, ils s'allègent au maximum car ils rentrent tout simplement chez eux le soir venu (un peu comme les Talibans aujourd'hui !! Wink)

2- Pour les Vendéens, surtout en 1794, notre époque, ça n'est pas tout à fait la même chose. d'abord, leurs effectifs sont plus nombreux (généralement de 100 à 2000 hommes !). le pays est complètement cerné par les Bleus et il n'est pas certain du tout de pouvoir se reposer tranquillement le soir venu ; généralement il y a un grand camp (la forêt de Vezin pour Stofflet) où un hopital, des provisions, des cabanes/maisons, sont aménagées, MAIS, les hommes peuvent effectuer des opérations militaires (embuscades, attaquent de camps républicains, même de villes, comme Cholet en février 1794) pendant plusieurs jours, voir plusieurs semaines avant de pouvoir regagner ce camp (les troupes ennemies n'étant pas si faciles à semer). Je pense donc que les Vendéens sont plus lourdement équipés que les chouans, sans être entravés comme le sont les troupes républicaines par un règlement militaire rigide.
avatar
le bocain
Admin

Messages : 120
Date d'inscription : 10/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tactique des Vendéens

Message par L'Hermine (Benoit.G) le Ven 18 Juil - 17:21

D'accord ! Mea culpa ! Embarassed Donc si je comprend bien, les Chouans font des raids très brefs tout en étant très mobiles, alors que les Vendéens font de véritables opérations de guerre et donc emportent leur équipement.
avatar
L'Hermine (Benoit.G)
Admin

Messages : 221
Date d'inscription : 07/07/2014
Localisation : Bretagne - Côtes d'Armor

Voir le profil de l'utilisateur http://chasseursdestofflet.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tactique des Vendéens

Message par le bocain le Sam 19 Juil - 7:41

Voilà c'est ça ; mais en gardant toujours de la mobilité. bref, ils ne s'encombrent pas d'un matériel individuel lourd, emportant avec eux quelques vivres dans un sac ou un havresac pris sur l'ennemi, un ou deux paquets de cartouches dans la giberne (pour ceux qui ont un fusil), et une couverture. ils n'ont pas de linge de rechange et très peu de matériel de "cuisine", tout au plus, je pense, une grande poêle pour une dizaine d'hommes.

En 1793, lorsque les Vendéens formaient la Grande Armée Catholique et Royale, ils emmenaient avec eux bagages, caissons et canons, comme une vraie armée. cependant, les hommes, au combat, se sont toujours allégés au maximum et même peut-être plus encore qu'en 1794, car à cette époque, comme je l'ai dit plus haut ils ne sont plus libres de leur mouvement et trouvent difficilement des abris protecteurs car le pays est sillonné par l'ennemi. de même, ce sont maintenant des "soldats" aguerris et pas seulement des paysans en révolte comme au printemps et été 1793. la plupart des ces hommes en 1794 sont des survivants de Galerne, habitués aux privations et aux combats.
avatar
le bocain
Admin

Messages : 120
Date d'inscription : 10/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tactique des Vendéens

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum